Les Tendances K-Beauty 2018

Pour les fans de la Hallyu, et plus particulièrement celles qui aiment le maquillage, il va sans dire qu’elles ont toute connu le maquillage à la “ulzzang” (où l’utilisent encore à maintenant). Et bien aujourd’hui, je voudrais vous mettre à jour. Certain.e.s d’entre vous, j’en suis sûre, utilisent certaines tendances datant de 2012 ! Je suis là pour vous remettre vers le droit chemin. OUI, IL FAUT VIVRE AVEC SON TEMPS ! Petit point actu, la couleur de l’année, élue par Pantone, qui sera à l’honneur est “l’ultra-violet”.

La peau

La Corée du Sud étant le premier pays à avoir mis l’accent sur le layering et les différents soin de la peau, cela ne changera certainement pas cette année. Commencez toujours par une peau saine. Depuis 2017 et de plus en plus en 2018, l’hydratation est le point le plus important ! Celle-ci fait sa promotion via de nouvelles textures dites “rafraîchissantes” dans le monde du cosmétique : Des solutions apaisantes et refroidissantes comme Nature Republic qui met l’accent sur leur nouvelle ligne de soin de la peau  “Canada Whistler Line” et l’utilisation d’eau venant de glaciers du Canada ou encore la marque belif et son essence d’eau de Hongrie !

Le teint

Oui, on est toujours pas au stade d’accepter les peaux bronzées/halées comme le must have de cette année, même si certaines marques coréennes ont sorties certains produits élargies au niveau des couleurs de peau : Innisfree avec leur ligne “Matte Full Cover” et “Aqua Fit Cushion” couvrant 14 tons de peaux. “Malheureusement”, ce genre de produits pour peau foncée n’est valable que sur leur site américain.
En Corée du Sud, la tendance est toujours au plus pâle. Mais au lieu d’avoir un visage “plat”, on commence à utiliser le contouring pour structurer votre beau faciès. Le contouring coréen est légèrement différent de son cousin américain (en fait, il est juste beaucoup :  plus léger !). Pony (Beauty Guru, Trendsetter et aussi anciennement makeup artist de CL) utilisait déjà à l’époque le contouring qui n’était pas encore adopté par le grand public coréen. Des marques comme Etude House ont sorti des sticks de contouring (shadow + highlight) assez subtils appelé le “Play 101 stick contour duo

Le baking n’est pas inclus dans cette routine du teint car il donne un effet matifiant à la peau. Ici, l’effet glowy, wet, shiny est toujours tendance. La peau doit avoir l’air brillante et saine (et non pas brillante parce que vous avez trempez votre visage dans de l’huile tel un petit beignet), comme si vous sortiez de la douche.

Les yeux

Ca dépend dans quel contexte vous vous maquillez. Bien sûr le maquillage naturel des yeux reste très tendance, mais cette année, on ose la couleur. Les tons violets, prunes reviennent sur le devant de la scène, surtout que cette année, comme mentionné plus haut, Pantone a nommé l’ultraviolet comme couleur de l’année ! Préparez-vous à des maquillages qui se veulent « bold », ou alors à des déclinaisons plus douces et subtiles comme des tons violets – prunes (car bon, chaud de se ramener au bureau avec du violet flash sur l’oeil).

Vous pourrez appliquer en aplat la couleur de votre choix sur toute votre paupière mobile, un peu comme dans les années 80.  Sachez que les couleurs chaudes sont à privilégier (Orange, Rose, Rouge, Taupe, Prune mais aussi violet).
korean-makeup-trends-2018-eyeshadow-1
Si vous osez, essayez l’aplat de couleur vive avec un effet “mouillé” (Pour cela, utilisez une touche de baume à lèvre d’huile pour le visage ou encore du gloss transparent par dessus votre fard à paupières).

Le look “igari” (application de blush en triangle inversé en dessous de votre oeil pour donner l’effet que vous avez bu quelques verres d’alcool)

qui avait fait fureur au Japon et en Corée, laisse place cette fois-ci au look “punch blusher”. Oui comme si vous aviez reçu un coup de poing dans l’oeil. Pour recréer cela, appliquer votre blush au dessus de votre jeu en remontant vers votre oeil par le côté vers votre tempe.

Punch blusher
Punch Blusher

Les lèvres

Comme on l’a dit, le makeup naturel est toujours très présent donc rouge à lèvre rosé, corail naturel, un “tint” léger ou encore un “gradiant” (aka dégradé de votre rouge à lèvre, du plus foncé vers le centre, et se fondant avec votre peau vers l’extérieur).

View this post on Instagram

너무 예쁘당🙀💕🌸❤️💋

A post shared by 설리가진리 (Sulli) (@jelly_jilli) on

Mais je veux vous parler de COULEURS donc je ne mentionnerai plus les maquillages naturels, on connait la chanson (Du corail, du taupe, du rosé léger) ! Cette année, on ose le rouge vif ou l’orange en Corée, mais aussi le fuschia, le prune et notre fameux violet !
https://www.instagram.com/p/BY8uc7mAJcQ/?taken-by=ponysmakeup

De plus pour 2018, l’effet glossy des lèvres refait son comeback (oui un peu comme nos gloss transparent du début des années 2000), vos lèvres aux couleurs vives seront en effet laquées.

Les sourcils

Il faut donner à vos sourcils une forme droite. Il y a une panoplie de crayons à sourcils ou encore de mascara à sourcils pour les dessiner et les remplir comme le nouveau crayon “Drawing eye brow « de Etude house, ou l’ “eyebrow cushion Cara” de Laneige
Attention, restez léger. Ca ne doit pas être des rectangles droit, vous pouvez légèrement donner une forme et faire l’esquisse d’un arc vers la fin. N’ayez pas trop la main lourde et utilisez une couleur qui est plus clair que vos cheveux (Sauf si vous les avez blonds, là il faut faire l’inverse.)

BONUS

Le glitter en accessoire. Que ça soit une application pailletée ou en tant que strass à différents endroits du visage, si vous l’osez, faites vous plaisir. Cette tendance japonaise appelée “kira kira makeup” s’est propagée il y a quelques temps en Corée, mais aussi petit à petit jusqu’à notre continent.

https://www.instagram.com/p/BevNe44lXaN/?taken-by=ponysmakeup

_________________________________

Alors, avez-vous déjà adopté ces nouvelles tendances mes petits trendsetters ? Laquelle pensez-vous pouvoir appliquer dans votre morning routine ? On attends vos retours (et vos petits selfies K-beauty !).

Crédit photos :

Dailyvanity
Femalemag
Vogue Korea

Ecrit par Léna

 

Identité visuelle et flagship : Une approche à la coréenne

Contrairement à chez nous, les Coréens ne lésinent pas sur les moyens quand il s’agit de marketing visuel. Et cela va du packaging jusqu’au magasin en lui-même. Alors oui “chez nous”, cela se fait aussi : Yve Rocher avec ses tons claires et ses touches de vert pour le côté “naturel”,  Lush qui joue sur le côté “artisanal” avec ses étagères en bois brut, ou encore  Sephora, qui opte pour une combinaison de noir et de blanc rappelant les codes du luxes. Mais les enseignes coréennes comme Etude House, Innisfree, Stylenanda, Chuu (entre autres) ont mis la barre très haut : On reconnaît l’identité d’une marque dès que l’on est devant la façade des magasins.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’exemple le plus parlant serait les magasins physiques d’Etude House. Ils ont tous une façade similaire : Bâtiment blanc aux allures de maison de poupées, faux toit tuilé rose. Le décor à l’intérieur est aussi dans cette thématique du mignon rose. Tout est fait pour sentir que l’on est rentré dans un monde rappelant celui des magical girls, les packaging sont extrêmement mignon et le rose est omniprésent.

Etude House

Innisfree se la joue plus “nature” comme Yves Rocher. Beaucoup de bois clair, meubles blancs, lumière tamisée et quelques touches de vert surtout présentes sur les produits et parfois sur un pan de mur recouvert de fausses végétations.

Innisfree
Les packaging de Innisfree, bien qu’ils soient sobres, donnent l’impression d’être plus « travaillés » que ce que l’on peut retrouver chez par exemple Yves Rocher. Leurs produits ont une certaine unité, et sont mis en scène avec un arrière plan esthétique et « zen ». Si il y a des motifs ou images qui doivent s’illustrer, ils sont toujours minimalistes, dans un même camaïeu de couleurs et donnent une impression de qualité, là où Yves Rocher a parfois l’image de packaging “cheap”, alors que tous deux ont la même gamme de prix.

Innisfree
Produits Innisfree
Yves rocher
Produits Yves Rocher

Nous arrivons à un tout autre niveau avec les magasins “flagship”.


Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un magasin “flagship” ?

C’est un magasin dit “principal” de la marque, où celle-ci transparaît le mieux au travers de concepts bien rôdés.

Pour exemple, le magasin flagship de Stylenanda et 3CE à Myeongdong, où l’on peut retrouver leur magasin sous forme d’un hôtel. Chaque étage est dédié à un service ou une pièce que l’on peut retrouver dans ce genre d’établissement et est décoré comme tel avec parfois une catégorie de vêtement spécifique correspondant à l’étage.

LOBBY flagship
Le premier étage fait référence au hall d’accueil et dispose en son centre et à l’arrière de produits de beautés 3CE (La marque maquillage de Stylenanda). Vous pouvez même acheter de fausses clés de chambres d’hôtel. Ici pas de vêtements, juste un avant-goût des cosmétiques.

SPA flagship
Le deuxième étage dispose d’un balcon donnant sur le rez-de-chaussée. Il est modelé à l’image d’un “Spa” (enfin, c’est ce qui est écrit sur le plan des étages) avec sa baignoire au fond de la salle, et des lavabos en marbre blancs avec leurs miroirs dorés au centre rappelant une salle de maquillage de luxe.  Cette pièce contient des produits de beauté 3CE en plus larges quantités que l’étage précédent.

Rooms flagship
Le troisième étage étant les chambres, vous retrouverez des habits sur cintres le long des murs. Des chaussures sont disposés sur une étagère au fond de la salle, juste à côté d’un fauteuil vert émeraude où vous pouvez vous asseoir pour les essayer.

Laundry flagship
Le quatrième est la blanchisserie. Ici, des tambours de machine à laver sont remplis d’habits et tournent. Les chapeaux et accessoires sont abondants dans cette section.

POOL FLAGSHIP copie
Le dernier étage est à l’image d’un penthouse de luxe. Des chaises et tables sont disposées dans le décor d’une piscine. Ici la catégorie de vêtement exposés sont des maillots de bains principalement, avec les accessoires qui vont avec : Chapeaux, lunettes de soleils, sandales. Au fond vous pourrez déguster certaines spécialités tendances du moment (le truc pour vous la péter sur Instagram). 
Le toit dispose d’une large terrasse. Entourée de plantes vertes, celle-ci est remplie de grands coussins/poufs pour pouvoir s’allonger et se relaxer d’avoir traversé les 5 étages de cet hôtel/magasin.

Ce flagship est un exemple parfait qui illustre l’approche culturelle coréenne pour ce genre de consommation, face à la Belgique/France.
Les consommateurs coréens portent souvent beaucoup plus attention à l’établissement qui contiendra leurs produits. Des cadres à thématiques divers, temporaires (comme c’est le cas avec le Flagship Pink Hotel de Myeongdong) sont utilisées à la promotion de leur produits, ou permanent, comme la façade des Etude House.

Il faut aussi noter que chez nous, nous misons beaucoup sur le minimalisme qui est très en vogue. Et quand on vous dit minimalisme, on parle de cela littéralement; du blanc, du noir, un peu de métallique, des meubles carrés et propres.
En Corée du Sud, il y a beaucoup plus de genres qui sont simultanément à la mode, sans forcément tomber dans le mauvais goût. Le minimalisme à la scandinave peut rencontrer le mignon/rose, et côtoyer tout aussi un autre genre plus urbain/street : des styles que l’on ne trouve que très rarement en Belgique et en France pour l’identité visuelle d’un magasin; peut-être une ou deux boutiques indépendantes, mais pas à une aussi grande échelle qu’en Corée du Sud. Et c’est bien dommage, car cela est toujours sympa d’avoir un énorme faux hôtel rose en pleine Rue Neuve à Bruxelles …

Ecrit par : Lena